SM dans les dunes
Nous avons rencontré ce couple coquin à une des fêtes dans la mousse du Glamour. Puis nous les avons retrouvés dans le seul club BDSM du Cap d’Agde, où cette dame brune aimait être soumise et dominée par tout le monde. Moi, j’aime bien les jeux SM, même si je ne suis pas vraiment une soumise. Mais l’esthétique me plaît et l’idée d’être menée en laisse par mon mari m’excite pas mal.

Le lendemain donc, nous avions convenu de nous retrouver sur la plage des couples libertins, à l’extrémité de la zone naturiste du Cap d’Agde. Ils avaient emmené une partie de leur matériel : des laisses, pour les femmes, mais aussi des cravaches et d’autres instruments sado-maso. Un peu effrayée, j’ai précisé que je ne voulais pas avoir mal. Mais c’était juste quelques amusements SM.

Nous voici donc dans les dunes du Cap d’Agde, les deux libertines trainées en laisse par le mari de l’autre. Déjà, les voyeurs se rassemblent autour de nous : j’en repère un qui bande dur et se branle gentiment en matant mon cul. Ça y est : je mouille, je suis excitée par la situation, comme d’ailleurs à chaque fois qu’une nouvelle aventure libertine se présente.

Un voyeur inspecte mes seins, tortille un peu mes tétons, comme si j’étais une esclave à vendre. Puis on me fait mettre à quatre pattes, là, dans les dunes du Cap d’Agde, la croupe offerte à la vue de tous les vicieux habitués des lieux, qui, d’ailleurs n’en perdent pas une miette.

libertinage naturiste au Cap d'AgdeLes jeux sadomasos peuvent commencer. On fait mettre la brune à genoux derrière moi, et son mari lui ordonne de me lécher. Je sens sa langue humide et inquisitrice entre mes lèvres du bas, puis le long de ma raie. Elle s’enfonce maintenant dans mon anus. J’adore. Et j’aime d’autant plus que, face à moi, une haie d’honneur de mecs au garde-à-vous – et de quelques nanas entièrement nues – s’est constituée.

La brune soumise lèche comme une affamée, elle dévore ma chatte de libertine, tout en recevant quelques coups de cravache bien sentis sur le cul. Elle couine tandis que les voyeurs s’approchent de nous un peu plus. Toujours tenue en laisse, je me contente d’apprécier son cunnilingus : c’est qu’elle sait y faire, cette cochonne !

Je suis au bord de l’extase quand le type bien monté que j’avais repéré plus tôt se met à jouir par grandes giclées de foutre, qui tombent sur le sable chaud, à quelques centimètres de nous. A ce moment, la langue de ma lécheuse est retournée dans mon cul et me travaille l’anus avec gourmandise.

Je jouis à mon tour et m’affale nue sur le sable, à bout de force. Il me faut pourtant bien me redresser. C’est à moi de me placer derrière la soumise, et de lui offrir en retour un anulingus digne de celui qu’elle m’a prodigué. Je m’applique, je fais de mon mieux, encouragée par mon homme qui m’ordonne de bien fourrer ma langue dans la chatte béante de la brune soumise.

Les voyeurs commentent, lâchent quelques mots salaces pour m’encourager. Mais ce n’est que quand son mari reprend les coups de cravache que la soumise brune s’éveille vraiment à mes caresses. Je sens que son orgasme n’est pas loin, j’enfonce ma langue aussi profondément que je le peux dans sa moule, réservant mes lèvres à son clitoris gonflé.

SM exhib et naturismeQuand je sens qu’elle va bientôt partir, je prends son clito dans ma bouche, et le suce comme un mini pénis. Elle aime, je le sais, et je sais aussi qu’elle apprécie le jeu SM que lui fait subir son mari en la traitant de tous les noms. La voilà qui jouit.

Nous repartons vers la plage naturiste, mais l’aventure n’est sans doute pas terminée…