Nos jeux SM dans les dunes sont terminés. Nous laissons le couple joueur repartir vers le village naturiste, non sans s’être échangé quelques baisers fougueux. Mon mec et moi redescendons vers la plage, où nos serviettes et nos affaires de bain nous attendent.

sexe à plusieurs sur la plageLaissez-moi d’abord vous expliquer ce qu’est la Baie des Cochons. C’est la partie de la plage naturiste du Cap d’Agde où se retrouvent les couples libertins. Ce qui ne manque pas, bien évidemment, d’attirer une foule de mecs célibataires, qui espèrent jouer les voyeurs, et même plus, si la chance est avec eux. Un paradis pour le sexe en groupe et en plein-air. Et pour le voyeurisme, évidemment.

Cette parenthèse étant faite, je reprends le cours de mon histoire. Chauffée à blanc par l’épisode précédent, je dois dire que j’ai encore une furieuse envie de baiser. Comme souvent après avoir joui avec une autre libertine, j’ai envie d’autre chose. De bites et de mâles pour être très claire.

Donc, à peine posée sur la serviette, je me mets à allumer mon mec, déjà chaud comme la braise après notre aventure dans les dunes. Je le suce langoureusement, je m’applique à le faire bien bander, tout en me masturbant devant les mateurs, qui n’ont bien sûr pas tardé à arriver.

sexe sur la plage libertineParmi eux, surprise : le mec de tout à l’heure, celui qui a joui dans le sable. Il bande à nouveau et sa queue fait plaisir à voir. Je ne suis vraiment pas du genre timide, alors, tout en suçant mon homme, je fais des œillades à l’inconnu, l’invitant à nous rejoindre. Et me voici, pompant deux queues au beau milieu de la plage.

Les autres voyeurs sont dépités. Pourquoi lui ? Pourquoi ce mec ? Allez savoir ce qui se passe dans la tête d’une libertine comme moi quand elle a envie de sexe à plusieurs. Mais je ne me pose pas plus de questions que ça et continue à pomper à tour de rôle mes deux amants.

Mon mec ne se dégonfle pas. Devant le parterre de types venus nous reluquer, il tend l’appareil photo à l’un d’eux, et lui demande d’immortaliser la scène.

C’est à ce moment qu’arrive une dame, la cinquantaine, qui fend la foule pour parvenir jusqu’à nous. Elle me fait face et m’adresse de grands sourires. Elle a l’air d’être allemande, ou peut-être nordique. Elle me dévisage, en passant la langue doucement sur son doigt. Elle veut me lécher. J’écarte les cuisses pour lui signifier que je suis d’accord.

J’ai maintenant deux queues pour m’amuser, et une libertine mûre qui joue avec mon clito pendant que je les suce. Et surtout une meute de célibataires qui se branlent quasiment tous en me regardant faire. Mon côté exhibitionniste est pleinement satisfait.

sexe sur la plage naturisteJe poursuis donc ma double fellation, tout en goutant les joies d’être aussi bien léchée qu’il est possible, par une femme qui sait ce qu’elle fait, c’est certain. Voilà pourquoi j’adore la Baie des Cochons. On y va en sachant très bien qu’on y fera des cochonneries, comme son nom l’indique, mais on n’est jamais sûr de ce qui s’y passera exactement.

En attendant, mes deux amants commencent à grogner. Apparemment, ma turlutte fait son effet. Ils sont tendus comme des arcs et je suce, et je branle, je ne sais plus très bien où donner de la tête. Mon homme va jouir le premier, je le sens.

A moins que l’autre gars ne m’asperge d’abord de son jus ? Je les veux se répandant sur mes seins, j’ai envie de leur foutre chaud. Et si c’était moi qui jouissait la première ? C’est qu’elle sait lécher une chatte, la vieille libertine.